Questions ? Réponses !

En quoi l’orpaillage clandestin favorise t-il une pollution massive au mercure ?

Depuis janvier 2006, l’utilisation du mercure est interdite sur les sites d’orpaillage suite à des études ayant relevé des taux de concentration élevés de mercure dans la chaîne alimentaire des populations environnantes.
L’orpaillage favorise en effet la libération du mercure de deux façons :

  • Les sols guyanais sont naturellement riches en mercure. Le lavage des sols (effectués par les orpailleurs afin de libérer les microparticules d’or) libère ce métal.
  • Le mercure est utilisé directement par l’orpailleur, car il permet de repérer, par amalgame, les particules d'or les plus fines dans les boues riveraines des fleuves. Une fois l'or fixé, l'orpailleur peut laisser le mercure s'évaporer, qui retombe ensuite au sol sous l’effet des pluies.

Le mercure empoisonne les populations locales et les orpailleurs eux même par inhalation. Ainsi plus de 70% des enfants amérindiens Wayana du Haut Maroni présenteraient des concentrations de métaux supérieures aux normes de l’OMS